Pendant de nombreuses années, j'ai travaillé dans le monde de la petite enfance.

Enseignante auprès des plus jeunes, j'ai poursuivi ma formation et

ma réflexion de façon autodidacte.

J'ai participé à de plusieurs congrès qui m'ont permis de rencontrer

des psychologues, des chercheurs, des pédagogues ....

Il est bien évident que le monde qui nous entoure est en grande mutation,

les adultes sont en questionnement .

Les enfants eux, par leur capacité à percevoir ce que l'on n'exprime pas,

sont encore plus sensibles  aux angoisses des adultes qui les entourent.

 Ils faut donc leur proposer des solutions qui leur permettent de mettre

toutes ces émotions à distance "raisonnable ".

Je souhaite partager toutes ces pistes de réflexion afin de se proposer d'agir en adulte responsable et

bienveillant auprès des enfants que nous accompagnons .

Dans cette rubrique vous trouverez des références d'articles et de livres

qui sont les bases de ma réflexion et qui ont permis l'élaboration de mon projet. 

Les albums que j'aime lire aux  enfants 

 

 

Il y a un cauchemar dans mon placard                IL Y A UN CAUCHEMAR DANS MON PLACARD.

Les deux albums qui ont fusionné il y a bien longtemps pour imaginer le premier Chasse-Cauchemars.

 

Chacun dans son lit !                               

 

Le lit des parents                              Grosse colère

 

 

Ma bibliothèque  préférée

 

La lecture des différents ouvrages de Boris CYRULNIK a été un déclic .

Au cours des années,j'ai aimé suivre son travail et sa réflexion,en particulier sur les questions d'attachement

de l'enfant à ses parents et de la construction des relations affectives .

 

 

Sous le signe du lienLes nourritures affectives

 

C'est aussi ce questionnement de la construction des relations dans la famille

qu'explore Anne ANCELIN -SCHUTZENBERGER

en développant la psychogénéalogie .

 

Aïe, mes aïeux !                  

 

 

 

Télécharger le document PDF  de présentation  de l'atelier

 

Un peu d'humour pour toute la famille ....... 

Aldebert   On m'a volé mon nin-nin